Dysplasie de Hanche #8 : Semaine #3 post-opératoire

Et de trois, déjà ! Le temps file ! La moitié du chemin de mon alitement sans la possibilité de poser le pied à terre est fait. Dans trois semaines je retrouve mon chirurgien pour faire un point. Mais avant, petit zoom sur la semaine qui vient de s’écouler.
vignette-week-3-post-opJeudi 3 Décembre 2015 : J+15 post-opératoire
Youhou enfin une nuit digne de ce nom ! Je me suis réveillée reposer, prête à attaquer une journée de travail pour l’école car je dois rendre un projet scolaire. Je ne sais pas si c’est à cause des médicaments que je prend ou des bas mais j’ai constamment hyper chaud ! J’ai réussi à ouvrir la fenêtre pour prendre un peu l’air, bim malade ! Nez, oreilles, gorge, la joie le bonheur !

Vendredi 4 Décembre 2015 : J+16 post-opératoire
Nuit blanche, je ne trouve plus de bonne position pour dormir et ma crampe au pied est constante… Du coup j’ai passé toute la matinée à comater et j’ai également terminé le projet commencé la veille. Je me suis trouvée une nouvelle activité qui me détend plutôt très bien : le tricot ! Alors certes c’est un pas de plus dans la mémérisation, mais ça me fait passer le temps et j’ai hâte de voir ma couverture terminée !
Week-3-post-op-5

Samedi 5 Décembre 2015 : J+17 post-opératoire
Une journée sous le signe de la première fois ! En effet, première fois que j’ai pu prendre ma douche, une VRAIE douche dans ma baignoire. Avant de me faire opérer j’ai acheté un siège de bain qui est vraiment très pratique ! J’ai juste besoin d’aide pour rentrer et sortir de ma baignoire. Ensuite déjeuner avec mes parents avant de faire un tour au centre commercial pour prendre un peu l’air ! Pas de marches, des allées larges, parfait pour mon fauteuil ! C’est parti pour cette toute première sortie. On a pris un café avant de faire quelques emplettes, que du bons pour le moral. On a terminé dans l’hypermarché pour faire deux trois courses avant de rentrer. Les gens font attention au fauteuil, me laissent passer, je suis agréablement surprise. On verra bien si ce sera la même chose en béquilles mais j’en doute. Une petite crêpe au Nutella avant de rentrer à la maison. Petite soirée dans le salon avant de remonter dans ma chambre, je constate que je ne supporte pas du tout d’être assise dans le canapé. Une journée longue mais bénéfique !
Week-3-post-op-4

Dimanche 6 Décembre 2015 : J+18 post-opératoire
Avant de me coucher le samedi soir, j’ai retiré mes bas pour que ma mère puisse les laver. Comment vous dire… Ce fut la meilleure nuit depuis que je me suis faite opérer ! Pas trop de douleur, pas ma terrible crampe au pied droit (du coup je sais qu’elle est là à cause des bas de contention) une vraie nuit réparatrice ! J’ai hâte d’enlever ses horribles bas que j’ai eu beaucoup de mal à remettre… Etonnament je n’ai pas trop souffert la nuit alors que j’ai beaucoup bougé la veille. Mais aujourd’hui on se repose et on reçoit la visite de cousins et d’amis arrivés les mains pleines de chocolats et aussi un beau bouquet. Ca me remonte le moral, il n’y a rien de mieux !
Week-3-post-op-3

Lundi 7 Décembre 2015 : J+19 post-opératoire
L’infirmière est venue me faire la prise de sang hebdomadaire et enfin me refaire le pansement ! J’avais hâte de voir ce qu’il s’y cachait ! Bon pas grand chose car j’ai plein de strips donc incapable d’apercevoir la cicatrice. L’infirmière m’a dit que ces strips étaient un peu humides, ce qui n’est pas très bien (pas catastrophique non plus) mais elle m’a bien badigeonné de bétadine au cas où (pour prévenir une infection). Les pansements imperméables qu’on m’a prescrit (et que j’ai utiliser Samedi dernier pour la douche) ne valent pas grand chose au final… Les strips sont bien collés, on espère que la bétadine les décolleront un peu et nous permettrons de voir la cicatrice la prochaine fois. Rendez-vous dans deux jours pour refaire le pansement.

Mardi 8 Décembre 2015 : J+20 post-opératoire
Nuit presque blanche (2h30 de sommeil…) je ne supporte plus les bas… J’envoie un mail au chirurgien, pour savoir si j’ai le droit de les enlever la nuit car sinon impossible de dormir tellement mon pied droit est comprimé… J’en profite également pour demander si je peux dormir sur le côté non opéré (dur dur dur le dos quand on n’y est pas habitué). La journée a été très longue, entre pleurs et ruminage (merci la fatigue). Une amie passe à la maison pour qu’on dine ensemble, ça me change un peu les idées et là… réponse au mail ! J’ai le droit d’abandonner les bas pour dormir (et quand je suis couchée aussi je suppose) et de dormir sur le côté ! YOUHOU ! Je suis au bord des larmes de joie tellement je vais être soulagée de ce calvaire. Je savoure le moment où on me les retire avant d’aller me coucher ! J’en profite alors pour faire un avant/après de mes jambes. En à peine trois semaines j’ai perdu énormément de muscles…
Week-3-post-op-1

Mercredi 9 Décembre 2015 : J+21 post opératoire
Un peu de mal à m’endormir mais une belle nuit de 7h, victoire !!! Mon pied me titille un peu mais rien à voir avec la souffrance des moments où je portais mes bas. Lorsque je passe la journée couchée, je ne les met pas, j’ai déjà les jambes sur-élevées pour optimiser la circulation du sang, j’ai arrêté la pilule et je fais bien mes injections d’anti-coagulant. Du coup je prend la décision de les mettre que lorsque je bouge beaucoup, descend les escaliers ou sort en fauteuil. L’infirmière passe, retire le pansement et les strips qui se sont décollés. Je découvre enfin la cicatrice, je m’attendais à bien pire, je suis contente ! L’infirmière me dit qu’elle est très belle, personnellement je n’ai pas de point de comparaison mais je la crois. J’ai juste peur à cause du frottement contre mes vêtements donc je coince une petite compresse entre la cicatrice et mon sous-vêtement juste le temps de m’habituer, surtout qu’un fil se fait la malle, reste plus qu’à attendre qu’il tombe ! (La cicatrice mesure 8 cm environ et se trouve sous mes sous-vêtements, que j’ai tenu de côté pour prendre la photo, du coup on ne voit quasiment rien, même en maillot ce sera très discret !).
Week-3-post-op-2

3 comments

  1. www.pieces-velo.fr says:

    Avant l apparition des points d ossification des tetes femorales, on trace la ligne de Putti, perpendiculaire a la ligne des Y, tangente au bord interne de la metaphyse femorale. Cette ligne doit couper le toit du cotyle dans sa moitie interne. Si elle coupe le toit du cotyle dans sa moitie externe ou plus en dehors, la hanche est excentree.

  2. Site web says:

    Bonsoir, ma fille quand avais 4 mois, son pediatre l a diagnostique une luxation congenitale de l hanche gauche, on a pris un orthopediste et il l a mis une appareille que la laisse toujours dans une position de grenouille. Mas elle a ete un mois avec ca et apres il a dis que il avais aussi une muscle que a pas la bonne forme, alors le prochain jour 30 elle doit faire une reduction hanche par platre sous anesthesie generale. Moi je suis vraiment inquiet, je vous demande svp plus d informations et cette procedure normalement a des bons resultats. Merci beaucoup d avance et je m excuse de mon francais.

Laisser un commentaire