Dysplasie de Hanche #14 : Deux ans après

Bilan 2 ans post opératoire
18 Novembre 2015 – 18 Novembre 2017
Bonjour à tous ! Et oui, une revenante ! Avec les aléas de la vie j’ai un peu déserté le blog… Entre l’école, les examens, le travail, le temps m’a filé entre les doigts. Mais je tenais à faire un petit point sur l’évolution deux ans après l’OPA de la hanche droite.

Revenons un peu en arrière. Deux mois après mon opération j’ai pu reprendre l’apprentissage de la marche peu à peu ce qui était assez perturbant au début mais on est surtout très content de pouvoir être un peu plus autonome après avoir passé autant de temps dans un lit. J’ai très vite enchainé avec la conduite (à deux mois et demi post opératoire) avec juste une douleur dans le pli de la fesse droite mais rien de plus ! J’ai aussi eu des complications au niveau du pied (le sang y descendait sans parvenir à remonter). Avec le temps ça s’est estompé, mais aujourd’hui je sens encore que mon pied droit est plus sensible et que c’est mon « pied fort ».
A 3 mois post opératoire j’ai dû reprendre le chemin de l’école et du travail (j’étais à cette époque en alternance en master 2). Pour le coup je n’avais pas vraiment le choix malheureusement. Si j’avais pu je serais restée un mois de plus à la maison pour gagner plus de force et de muscle avant la reprise. Elle fut assez dure et éprouvante (surtout que j’avais beaucoup de transport pour me rendre sur Paris donc entre les escaliers, les pentes, la marche…) mais je pense que du coup elle a contribué au fait que j’ai très vite récupéré. Je n’ai pas eu le temps de faire mes séances de kiné mais ma marche quotidienne a été une très bonne récupération ! Tellement qu’à 3 mois et demi je n’utilisais plus qu’une seule béquille et c’est à 5 mois post opératoire que j’ai décidé d’abandonner ma deuxième béquille.
J’ai ensuite eu un petit point avec mon chirurgien qui était très agréablement surpris de ma remise en forme. Tellement qu’il m’a autorisé à reprendre doucement le sport (il faut juste que je fasse attention de ne pas faire des mouvements avec trop d’amplitude, la nage en brasse par exemple est à proscrire). C’est donc à 8 mois et demi post opératoire que je reprend le sport (un peu de course et surtout du fitness). Certains exercices sont encore difficiles, je sens ma jambe opérée plus lourde que l’autre (et ce, encore aujourd’hui) mais je vois quand même des progrès apparaitre ce qui est très motivant ! Dans la foulée j’ai obtenu mon master 2 mention très bien et un nouveau CDI, comme quoi malgré 3 mois d’absence tout est possible !
Depuis je stagne niveau hanche. J’ai simplement eu une petite « rechute » le temps d’une semaine d’automne 2017 où j’ai certainement dû trop forcé et j’ai dû reprendre une béquille car ma hanche me faisait vraiment trop souffrir, ce qui était problématique quand on passe 2h30 par jour dans les transports à enchaîner les changements, les marches…
En Novembre 2017, j’ai été voir une ostéopathe pour qu’elle m’examine. Elle a observé mes radios et est ravie de la consolidation qu’elle trouve très bonne mais elle trouve ma hanche trop « bloquée et lourde ». Du coup nous avons fait des exercices ensemble pour assouplir tout ça. Je la revois dans une semaine et j’apprécie vraiment de travailler avec elle. Je n’ai pas revu mon chirurgien depuis Juillet 2016 (j’espère ne jamais le revoir dans ce contexte de douleur et d’opération !) mais j’en suis vraiment contente j’ai été suivi par une équipe formidable à la clinique, autant le chirurgien que les infirmières (sauf une ahah) mais aussi les kinés ! J’en garde un très bon souvenir ! Grâce à eux j’ai moins « subit » mon opération, je l’ai plus pris comme une aventure qui me permettrait de me dépasser et de tourner la page afin de rédiger un nouveau chapitre de ma vie.
Dernier point, celui de la cicatrice. Aujourd’hui, elle est presque invisible (pour rappel elle mesure 7 cm et se trouve entre mes deux doigts sur ma photo ci-dessous). Au niveau de la couleur on ne distingue quasiment plus rien, on peut seulement observer qu’elle est bien là à cause du reflet (ou plutôt du creux car elle est un peu « collée » à mon os) mais elle est petite et plutôt bien situé pour être cachée donc aucun problème. Je n’y pense plus, elle fait partie de moi et me rappelle tout ce que j’ai traversé ses 12 dernières années.
Cicatrice 2 ans après
C’est ici que je vous laisse, je reviendrai laisser des nouvelles s’il y a une nouvelle évolution côté hanche ! N’hésitez pas à laisser de vos nouvelles de votre parcours 😊
Docesia, la fille qui n’a plus (vraiment) sa hanche en carton !

Laisser un commentaire